11/08/2017

Des biohackers encodent un malware dans un brin d'ADN

Lorsque les biologistes synthétisent l'ADN, ils s'efforcent de ne pas créer ou de modifier de manière non intentionnelle des brins d'ADN qui pourraient être utilisés ensuite pour créer toxines ou maladies infectieuses. Ça, c'est l'éthique, la thé

Lire l'article

Aucun commentaire: